France Orgue, orgues electroniques numeriques liturgiques
 
 Accueil  Johannus  Monarke  Viscount  Orgues d'occasion  Contact  Mon compte 

NOUVELLE
TECHNOLOGIE


Johannus Live 2T


  France Orgue
  Accueil
  Avis
  Installations
  Produits clés
  Nouveautés
  Contact

  Documentation
  Les marques
  Orgues Johannus
  Orgues Monarke
  Orgues Viscount
  Orgues d'occasion
  Accessoires
  Fiches
  Liste des prix
  Recherche
  Comparatif
  Financement

  Technique
  L'harmonisation
  HarmoniZ v2,1
  Orgues numériques
  Principes
  L'échantillonnage 
  Technique 
  Exemple chiffré 
  Orgues analogiques
  Photos
  Mentions légales

  Mon compte

France Orgue
04 84 25 38 21
05 64 11 09 71
fax : 09 72 13 08 13
- sur rendez-vous -

  Les orgues numériques

Le terme numérique indique que l'électronique de l'orgue utilise une technologie basée sur un système binaire défini par deux états : 0 et 1. Plus simplement, l'orgue est constitué avec des éléments de même nature qu'un ordinateur. L'utilisation de ce terme sert à différencier les orgues numériques modernes des orgues électroniques de l'ancienne technologie, dite analogique.

Dans un système numérique, tout s'articule autour de logiciels et le son obtenu découle du traitement de l'information et non de sa simulation analogique. La base du système réside dans l'acquisition de sonorités réelles pendant la phase d'échantillonnage. L'orgue conserve en mémoire des échantillons de sonorités de tuyaux d'orgue, sonorités qui sont restituées quand l'organiste joue.

 Ecoutez un Bourdon 8' (MP3 - 230 Ko)


Fig 4 - Structure d'un orgue numérique


Les limites de ce système sont liées à deux éléments principaux :
- la capacité des mémoires d'échantillons
- la capacité de traitement, ou rapidité de calcul

Remarque : il y a souvent une confusion entre bit et octet. Un octet (byte en anglais) est formé d'un alignement de 8 bits. Une mémoire de 4 Méga-bits a ainsi une capacité de 512 Kilo-octets, soit 256 Kilo-mots de 16 bits. Pour un son monophonique échantillonné à 44,1 Khz cela correspond à une durée de presque 6 secondes.

Il est remarquable de constater que lorsqu'un organiste plaque un accord de 10 notes sur un orgue de 50 jeux, cela correspond à la génération simultanée de 500 sons différents, sans compter les jeux à rangs multiples.



  Version smartphone   Version imprimable   Mentions légales   © France Orgue 1999 - 2017