Usurbil organ
 1 - Christoph KUHLMANN
   
  • R. Wagner : Prélude et Vendredi Saint de Parsifal, Marche funèbre du Crépuscule des Dieux, Prélude de Rienzi, Prélude de Tristan, Cinq Chants pour Mathilde Wesendonck (Wesendoncklieder)
- Usurbil San Salvador
- Disque Aeolus; AE-10271, 2001, S. Thorp, Soprano (557)
Dès sa jeunesse Albert Baron de l’Espée (1852 - 1918), personnage atypique et misanthrope, favorisé par une immense fortune, n’aura qu’une seule idée en tête: celle de posséder, pour lui seul, un orgue de cathédrale, égal des instruments les plus remarquables.

En 1897 il commande à Aristide Cavaillé-Coll un instrument de 72 jeux pour son Château d’Ilbarritz... Chaque soir, le baron inspiré du demi-dieu de Bayreuth joue Parsifal ou Tannhäuser d’une manière que Wagner lui-même n’aurait pas renié. En 1907 l’orgue Mutin-Cavaillé-Coll enregistré ici remplace celui de 1897. A partir de 1912 une série de concerts fut établie. L’un de ces concerts restera dans les mémoires grâce à la présence de la grande tragédienne wagnérienne Felia Litvinne...
L'idée de cet enregistrement est celle de recréer d'une certaine manière l'atmosphère d'une soirée musicale, telle qu'elle a pu avoir lieu au Château d'Ilbarritz, autour de cet instrument assez particulier.

 2 - Esteban ELIZONDO IRIARTE
   
  • J. Guridi : Intégrale pour orgue
- Bergara San Pedro, Usurbil San Salvador
- Disque Aeolus; AE 10251, 10361, 2001, 2 CDS



Source: database Alain CARTAYRADE
www.france-orgue.fr